Célébration de la Journée Mondiale des Toilettes à Mantasoa

L’accès à un assainissement décent est un droit humain fondamental, non seulement pour préserver la dignité mais surtout la santé de tout un chacun. Chaque année, tous les États membres des Nations Unies consacrent la date du 19 novembre pour célébrer la Journée Mondiale des Toilettes (JMT) autour d’un thème spécifique par diverses manifestations liées aux problèmes d’assainissement et à l’éducation de la population sur les effets du manque d’assainissement dans les zones urbaines et les communautés rurales.

Pour cette année 2020, le thème mondial est « Assainissement durable et changement climatique » que Madagascar a véhiculé en thème national « Fanadiovana maharitra, fanoitra amin’ny fiovaovan’ny toetrandro ». L’objectif est de plaider auprès des institutions locales et des communautés pour la prise en compte de l’utilisation de toilettes adéquates face aux situations d’urgences émanant du changement climatique.

Assainissement et changement climatique : deux priorités qui s’inscrivent dans la stratégie nationale du Gouvernement malgache qui prône Madagasikara Madio d’ici 2025 et l’accès universel à l’eau potable d’ici 2030, en relevant son défi : lutter contre la défécation à l’air libre, utiliser des infrastructures d’assainissement appropriées et durables face aux situations d’urgence dues au changement climatique, et promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène.

Les infrastructures d’assainissement ne respectant pas les normes sanitaires adéquates ne résistent pas aux aléas climatiques qui pourront les endommager. Les eaux de crue pourront les inonder et répandre les excrétas humains qui pollueront les réserves d’eau souterraines, les cultures vivrières et les habitations. Une situation qui non seulement provoquera la dégradation de l’environnement mais propagera des maladies mortelles et chroniques à toute une population.

Le Ministère de l’Eau de l’Assainissement et de l’Hygiène malgache (MEAH), sous l’égide de son Secrétaire Général, M. RANDRIANTSIFERANA Simon, et en collaboration avec différents partenaires et acteurs principaux incluant les autorités locales, les communes, les secteurs publics et privés, les organisations de la société civile, les organismes de financement nationaux et internationaux, les médias, a choisi la Commune Rurale de Mantasoa, District de Manjakandriana, dans la Région Analamanga, pour célébrer la commémoration de cette Journée Mondiale des Toilettes le vendredi 20 novembre.  A noter que cette zone dispose de nombreuses réserves et ressources en eau, notamment  le fameux lac artificiel de Mantasoa, pour alimenter la Région Analamanga où le nombre d’infrastructures sanitaires et de latrines améliorées a augmenté avec un taux de couverture de 70,38% de la population.

M. Le Secrétaire Général du MEAH, a souligné lors de son discours que, sur le plan national, seulement 37,60% de la population ont accès à des toilettes aux normes sanitaires et que 7 personnes sur 10 défèquent encore à l’air libre dans des endroits qui ne sont pas appropriés pour le faire. Il a profité de cet évènement pour sensibiliser la population à respecter la propreté et l’hygiène car selon lui : « chacun est tenu à prendre les bonnes mesures pour maintenir une bonne hygiène et abandonner les mauvaises habitudes, dont la défécation en plein air, pratique malsaine qui pollue les ressources en eau ainsi que les réserves d’eau, et surtout utiliser des toilettes fiables et résistantes face aux catastrophes naturelles ».

La porte-parole des différents partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur a tenu à rassurer le MEAH lors de son allocution qu’ils seront toujours prêts et continueront à déployer les moyens à leur disposition pour appuyer et aider le MEAH à atteindre les objectifs  fixés.

Par la même occasion, les 25 maires des communes du District de Manjakandriana se sont engagés pour faire respecter les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement dans leur commune respective et ont signé la feuille de route de Madagasikara Madio avec le Chef de District et le SG du MEAH.