Lancement du projet de coopération pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau, financé par l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse et mis en œuvre par l'Office International de l'Eau autour du lac Itasy.

 

La Région Itasy est l’une des 22 régions malgaches. D’une superficie de près de 6.727 km², elle se situe en plein cœur de Madagascar, à une centaine de kilomètres à l’Ouest d’Antananarivo.

Les différents secteurs d’activité de la Région expriment des besoins en eau et souffrent de conflits d’usage, dans un contexte marqué par la sécheresse qui affecte plus de la moitié du territoire malgache et notamment les Hauts Plateaux. L’érosion, la dégradation de la qualité des ressources en eau, les maladies hydriques, les difficultés d’accès à l’eau potable, l’absence de réel service de l’assainissement sont autant de caractéristiques préoccupantes du lac, faisant de l’apparition d’une gestion concertée un enjeu stratégique pour la région.

Or la Région comprend le troisième plan d’eau de Madagascar, le lac Itasy, d’une superficie de 3.500 ha, qui constitue un centre d’activités économiques de première importance tout autant qu’un écosystème particulier des hautes terres malgaches. Son bassin versant, dont le périmètre n’est pas précisément délimité, couvre en première approche une superficie d’environ 500 km². Et il apparait clairement que la mise en cohérence des politiques doit être réalisée de façon intégrée au niveau du bassin du Lac Itasy.

La mission de lancement du projet d’appui à la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) autour du lac Itasy a eu lieu entre le 27 avril et le 03 Mai 2018. La GIRE est avant tout un processus de gouvernance et de concertation favorisant le développement et la gestion coordonnée des ressources en eau, du sol et des ressources associées permettant de maximiser les bénéfices sociaux et économiques de façon équitable sans compromettre la pérennité des écosystèmes.

D’une durée de 24 mois, le projet d’Appui à la Gestion Intégrée des Ressources en Eau s’articule autour de 4 composantes clés :

      - Gestion de la connaissance.

      - Analyse de la gouvernance et recommandations à l’échelle du bassin du Lac Itasy.

      - Appui à la démarche de planification-Contrat de Lac.

      - Document d’analyse-capitalisation au niveau national.

 

Au programme de cette première mission, les activités suivantes ont notamment pu être réalisées :

  • La GIRE en Itasy, projet pilote : rencontre avec le Ministère de l’Eau de l’Energie et des Hydrocarbures. L’occasion de présenter le projet GIRE afin d’assurer la bonne articulation du projet avec les politiques nationale. Cette rencontre a permis de poser la première pierre d’une plus grande collaboration qui conduira en cas de succès du projet, à le répliquer dans d’autres régions malgaches. 

  • Rencontre avec l’Agence Française de Développement : Cette rencontre nous a permis de présenter le projet et ainsi de bénéficier des conseils et du partage d’expérience de l’AFD partenaire de Madagascar depuis 70 ans. Le soutien de l’AFD s’exprime notamment au travers le financement d'activités agroécologiques mises en place par Agrisud ou bien par l’appui au développement de la pisciculture paysanne auprès de l’APDRA.

 

  • L’aventure COGELI commence : lancement officiel du projet au sein de l’Hôtel de Région en présence de M. le Chef de Région et des directeurs des différents Services Techniques Déconcentrés (DREEH, DRRHP, DRAE et DREEF.). Résultat de cet échange : la structuration d’un groupe ad hoc qui travaillera à définir de manière participative et dans le respect du droit malgache les contours (participants, fonctionnement, portée) d’un futur comité de gestion des ressources du lac Itasy (COGELI). Prochaine réunion du groupe ad hoc début juin !

 

  • Le dynamisme local comme fondement de la GIRE en Itasy : Cette mission aura également été l’occasion de prendre connaissance des projets locaux, comme le projet Mahavotra d’Agrisud qui vise à la professionnalisation de l’agriculture en Itasy grâce notamment à des activités d’agroforesterie et de de lutte anti-érosive. La mission a également été l’opportunité de rencontrer  l’IESSI comme institut de recherche ou encore l’APDRA qui appuie le développement de la rizi-pisciculture dans la Région. La GIRE ne peut réellement naître que par des actions concrètes émanant du territoire, et la valorisation de telles activités s’inscrit dans la démarche de long terme et d’appropriation qui sera nécessaire à la réussite du COGELI.

L’OIEau est accompagné dans ce projet par de solides partenaires à savoir : l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse en tant que financeur, La Métropole Grand Lyon, La Région Nouvelle Aquitaine, le PS-Eau, le Ministère de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures et la Région Itasy. L’expérience de nos partenaires est un atout pour la réussite du projet.

En conclusion, la GIRE en Itasy va devoir répondre à de nombreux enjeux et notamment celui d’une gouvernance partagée impliquant les Collectivités Locales, les Services Techniques Déconcentrés, les usagers de l’eau et la Société Civile avec à la clé la mise en place d’un outil de planification pluri-acteurs et pluri-thématique. La pertinence de cette approche repose sur le fait que chaque acteur fait face à une partie des problèmes mais détient aussi une partie des solutions ! La concertation et la capitalisation pour la Gestion Intégrée étant le maitre de mot de ce processus, le projet reste donc ouvert à tout partage d’expérience en matière de GIRE à Madagascar.

 

Crédit photos : Office International de l'Eau

Tags: